Thémis Conception Informatique
40, rue Pertois
67100 STRASBOURG
Tél 03 88 65 97 77
Fax 03 88 79 33 55

Vous êtes ici : Accueil » Revue de presse

>>Lettre trimestrielle AFGE n° 15

Lettre trimestrielle n° 15 de Septembre 2007 de l’Association Française de Gouvernement d’Entreprise (AFGE)
Pages 15 & 16
Rubrique : Point de vue d’entreprise


GEDIA Audit comble un vide dans la maîtrise des risques opérationnels


Le contexte économique et financier

Dans le climat actuel de crise financière (liée aux sub-primes aux Etats-Unis) engendrant une crise de confiance, les exigences en matière d’audit et de contrôle interne dans le cadre de la loi Sarbanes-Oxley aux USA, et de la Loi de Sécurité Financière en France s’en trouvent confortées.

Par ailleurs l’arrivée de nouveaux actionnaires activistes comme les Hedge Funds et le Private Equity, accroissent les exigences en matière d’organisation, de prévention et de maîtrise des risques d’une part, et les obligations de rendre compte dans sa communication financière d’autre part.

Dans ce contexte, le risque de réputation expose encore davantage les entreprises.

En pratique, le contrôle interne ainsi que les processus de gouvernance d’entreprise, et plus globalement les exigences renforcées de transparence, ont pour objectifs communs de :

- maîtriser et améliorer le dispositif de contrôle interne
- fiabiliser les informations financières et comptables
- prévenir les défaillances financières dues à un manque de gouvernance d’entreprise


Le contrôle des valeurs de stocks

La mise en œuvre de contrôles clés doit permettre de couvrir les risques d’erreurs et de fraude qui pourraient affecter un ou plusieurs comptes pour l’élaboration de l’information financière.

Mais les professionnels de l’audit et de la conformité disposent-ils de tous les outils pour améliorer la maîtrise des risques opérationnels des entreprises ?

Les stocks constituent l’un des macro processus majeurs qui contribue à l’élaboration du résultat. Pour l’entreprise, le contrôle et la fiabilité de la valorisation des stocks constituent souvent un des points les plus critiques dans la maîtrise de risques liés à ses activités opérationnelles, le contrôle et le suivi de sa profitabilité, la communication de ses résultats financiers.

Très régulièrement au cours de contrôles, des écarts de valeurs de stocks et/ou de marges sont détectés mais demeurent inexpliqués, jetant le doute sur la qualité et la fiabilité des données fournies par le système d’information. Des valeurs fausses génèrent de la plus-value ou moins-value de marge artificielle en gestion, elles créent ou détruisent de la valeur aux bilans et les rendent faux. L’impact est direct sur la performance commerciale de l’entreprise, mais aussi sur le plan fiscal (impôt société) et social (intéressement et participation des salariés, dividendes aux actionnaires).

Typiquement les contrôles du système d’information se basent sur des requêtes spécifiques, lourdes en temps et en papier. Fastidieux et peu efficaces ils sont peu ou pas du tout mis en œuvre. Ainsi, les entreprises sont fortement exposées au risque d’utilisation de données erronées et à tous les impacts correspondants.


L’Outil GEDIA Audit

Pour combler ce vide, un outil technologique GEDIA Audit a été développé et fait l’objet de procédés brevetés.

Le principe de fonctionnement de ce logiciel est le suivant :

- Une interface extrait du système de gestion à auditer, l’ensemble des mouvements de stock, ainsi que les éléments de prix réels
- Un moteur reconstitue article par article les valeurs de référence de l’évolution historique des stocks
- Des outils permettent l’analyse et l’investigation des écarts d’audit dans 4 domaines :

  1. Audit de la valeur des stocks (marchandises et matières de base)
  2. Audit des coûts de production avec reconstitution des Opérations de Fabrication (OF) et de leurs nomenclatures
  3. Audit des marges
  4. Surveillance des flux d’entrée / sortie

Le moteur de calcul, travaillant a posteriori, permet d’obtenir l’ensemble des valeurs historiques réelles et de réaliser la convergence des marges comptables et commerciales .

Dans la pratique, l’utilisation se fait :

- d’une part dans le cadre d’une surveillance au jour le jour permettant une surveillance préventive des risques potentiels avec une détection ultra-rapide des anomalies
- d’autre part dans le cadre d’un audit périodique afin de préparer mensuellement des reportings et des situations comptables et financières, par exemple

Dans tous les cas l’outil permet aux utilisateurs de détecter les écarts d’audit, d’expliquer et de justifier les corrections des données.

Nous savons tous qu’en matière d’informations comptables et financières, image fidèle et transparence vont de pair mais ne vont pas forcément de soi. GEDIA Audit apporte une solution innovante en la matière. Le logiciel permet d’effectuer des contrôles efficaces, de révéler la "performance réelle" des entreprises et d’éviter les possibilités de dérives non détectées.

L’apport d’une nouvelle dimension par des outils technologiques permet ainsi de gérer la gouvernance, la conformité, la gestion des risques et la maîtrise des processus ayant une incidence déterminante sur les éléments commerciaux et financiers de l’entreprise.


RSS