Thémis Conception Informatique
40, rue Pertois
67100 STRASBOURG
Tél 03 88 65 97 77
Fax 03 88 79 33 55

Vous êtes ici : Accueil » Fiches de sensibilisation

>>Fiche 03 - Non-imputation d’un écart de prix

Écart de prix entre prix à l’entrée en stock et prix facturé
Conséquences de la non imputation de l’écart entre le prix à l’entrée en stock et le prix facturé

Rappel :

- Formule de calcul du coût (ou prix) moyen d’achat pondéré recalculé à chaque entrée en stock :

CMP = (valeur ancien stock + valeur de l’entrée) / (quantité ancien stock + quantité entrée )

Exemple :

- Déroulement des opérations sans écart de prix - pour obtention des valeurs témoins :

- Déroulement réel des opérations avec écart de prix dégagé lors du contrôle facture achat 1 (opération 3.) :

- Projection des opérations sur les comptes :

- Conséquences :

  • Résultat dégagé en comptabilité = (168,00 + 200,00) – 384,00 = – 16,00 (perte)
  • Marge dégagée en gestion commerciale : + 68,00 (gain)

Par rapport à une juste gestion, les résultats pour l’article sont doublement faussés :
- une marge sur vente de 68,00 au lieu de 40,00
- une valeur de stock de 200,00 au lieu de 256,00

Dans la pratique :

Cet exemple illustre l’impact de la non prise en compte de l’écart de prix apparu entre le prix commande servant à valoriser l’entrée en stock et le prix de l’achat facturé et comptabilisé. Alors que la gestion commerciale fait apparaître pour cet article un gain de 68,00, celui-ci contribue en comptabilité pour une perte de 16,00 (via la variation de stock). Cet aspect est d’autant plus important que l’impact de cette erreur n’apparaîtra en comptabilité que lors de la passation de l’écriture de variation de stock (4).

Déclic du gestionnaire ?

Si je comprend bien, le directeur commercial dira "j’ai gagné 68,00 en vendant cet article", et le directeur financier dira "j’ai perdu 16,00 ", sans savoir que le stock ne vaut que 200,00 au lieu de 256,00. Mais alors, si je veux avoir un résultat exact , il va falloir que je fasse un contrôle entre mes lignes de réception et mes lignes de factures fournisseur pour dégager les écarts de prix et les gérer.

Traduction au bilan de la non-imputation de l’écart entre le prix à l’entrée en stock et le prix facturé

Conséquences :
- Sous-évaluation des actifs de l’entreprise
- Pas de versement de dividendes : les actionnaires sont lésés
- Dans le cadre de la communication financière : risque de perte de confiance des investisseurs
- Absence d’intéressement et de participation des salariés : les salariés sont lésés
- Absence d’impôt sur les sociétés : le fisc est lésé, problèmes futurs en cas de contrôle fiscal
- Bases de détermination des provisions pour dépréciations faussées


RSS